skip to Main Content

La fibrillation auriculaire, également appelée fibrillation atriale ou FA selon son acronyme, est l’une des formes les plus courantes d’arythmie cardiaque. Mais comment pouvez-vous savoir si vous souffrez de ce trouble du rythme cardiaque ? Quels sont les symptômes ? Eh bien, il y a de nombreux symptômes. Et si certains symptômes peuvent être ressentis comme étant, tout au plus, gênants, d’autres entravent vos activités quotidiennes. L’intensité et la fréquence de ces troubles du rythme varient d’une personne à l’autre.

EN BREF

Comme nous l’avons mentionné précédemment, la fibrillation auriculaire, aussi appelée fibrillation atriale ou FA selon son acronyme, est assez fréquente. À partir de 40 ans, vous avez 1 chance sur 4 de souffrir à un moment ou à un autre de fibrillation auriculaire.1 Et plus vous prenez de l’âge, plus le risque augmente. Rien qu’en Europe, plus de 11 millions de personnes souffrent de ce trouble du rythme cardiaque qui provoque une contraction trop rapide et irrégulière des auricules du cœur. Et chaque année, 886 000 personnes viennent s’ajouter à ce total.2

Si rien n’est fait pour y remédier, la fibrillation auriculaire peut entraîner une insuffisance cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. La fibrillation auriculaire est d’ailleurs à l’origine de 25 % de tous les accidents vasculaires cérébraux. Reconnaître les symptômes à temps peut donc être d’une importance capitale. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez traiter la fibrillation auriculaire avec des médicaments ou une procédure médicale telle qu’une ablation ou une cardioversion électrique.

RÉCAPITULATIF DE TOUS LES SYMPTÔMES

Palpitations cardiaques

En tête de liste : palpitations cardiaques. Une étude a révélé que pas moins de 65 % des personnes chez lesquelles un diagnostic de fibrillation auriculaire avait été établi souffraient de palpitations.3 Que ressentez-vous ? Le docteur Gupta, cardiologue renommé à York en Angleterre, décrit ces symptômes en termes simples : « Si vous êtes conscient des battements de votre cœur dans le sens où ils vous semblent anormaux, cela signifie que vous souffrez de palpitations. »

Fatigue ou faiblesse

La fatigue est également un effet signalé fréquemment. C’est compréhensible quand on sait que la fibrillation auriculaire amène les auricules de votre cœur à se contracter (ou à vibrer) rapidement. La fréquence peut même atteindre jusqu’à 300 à 400 contractions par minute. Que ressentez-vous ? Comme si vous veniez de courir un marathon alors que vous êtes simplement installé sur votre siège. Une différence considérable par rapport aux 60 à 80 contractions d’un cœur sain au repos.

Essoufflement

woman holding hands over her chest L’essoufflement (ou dyspnée), c’est exactement ce que le terme évoque : vous avez la sensation d’avoir du mal à respirer. Que vous deviez reprendre votre souffle quand vous venez de faire un sprint, c’est tout à fait normal. Mais si vous êtes déjà essoufflé après un petit effort ou même sans réaliser aucun effort, cela ne l’est pas.

Une des causes possibles de l’essoufflement est la fibrillation auriculaire. Si votre cœur bat très vite, les ventricules n’ont pas le temps de se remplir à nouveau de sang, ce qui réduit la quantité de sang envoyée dans votre corps. Et cela conduit à un manque d’oxygène.

Malaise

L’un des autres symptômes les plus fréquemment signalés est le malaise, qui peut être décrit comme une sensation générale d’indisposition sans que l’on puisse véritablement identifier une cause déterminée. En d’autres termes, vous vous sentez tout simplement très mal.

Vertiges

Une sensation de tête légère, de perte d’équilibre. Tout le monde connaît bien la sensation que l’on éprouve quand on a des vertiges. La plupart du temps, cela disparaît rapidement et il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Mais dans un certain nombre de cas, cela peut indiquer une fibrillation auriculaire. Là encore, la cause est la diminution de la puissance de pompage de votre cœur, ce qui réduit le flux sanguin dans votre cerveau.

Autres symptômes

Outre les symptômes énumérés ci-dessus, il en existe d’autres qui se manifestent moins fréquemment. Il s’agit des symptômes suivants :

  • Une sensation d’oppression ou de douleur dans la poitrine
  • Un évanouissement (ou la sensation d’être sur le point de s’évanouir)
  • Des nausées

Comment savoir si vous souffrez de fibrillation auriculaire ?

C’est une bonne chose. Nous connaissons désormais les symptômes qui peuvent indiquer une fibrillation auriculaire. Toutefois, deux problèmes se posent :

  • Bon nombre des symptômes décrits ci-dessus pourraient tout aussi bien indiquer d’autres affections. L’essoufflement et une sensation de pression dans la poitrine peuvent également signifier que vous faites de l’hyperventilation. Et la sensation d’un évanouissement imminent peut tout aussi bien être due à une baisse soudaine de votre taux de glycémie.
  • Par ailleurs, certaines personnes souffrent effectivement de fibrillation auriculaire mais ne présentent aucun symptôme. Et ce qui est plus préoccupant encore, c’est que ce pourcentage se situe aux alentours de 40 %.4

Quand convient-il de consulter un médecin ?

En fait, il faudrait se demander si ce que vous ressentez est anormal à vos yeux. Si la réponse est affirmative ou bien si vous présentez plus d’un symptôme en même temps, il convient de prendre rendez-vous chez votre médecin.

La tranquillité d’esprit grâce à FibriCheck

Alors comment savoir si vous souffrez de fibrillation auriculaire ou d’autre chose ? Et quand convient-il de consulter un médecin ? En fait, il faudrait se demander si ce que vous ressentez est anormal à vos yeux. Si la réponse est affirmative ou bien si vous présentez plus d’un symptôme en même temps, il convient de prendre rendez-vous chez votre médecin.

Comme nous l’avons déjà mentionné, votre fibrillation auriculaire ne se présente pas toujours avec le même niveau d’intensité ou de fréquence. Il se peut donc que votre rythme cardiaque soit parfaitement normal lors de votre rendez-vous chez le médecin. C’est embêtant, car cela ne facilite naturellement pas l’identification de la cause de vos symptômes.

Mais ce que vous pouvez faire dans pareil cas, c’est utiliser l’application médicalement certifiée FibriCheck. En contrôlant votre rythme cardiaque pendant une minute deux ou trois fois par jour sur votre smartphone et/ou votre smartwatch (Fitbit et Samsung Galaxy Watch), non seulement vous vous rassurez, mais vous rassemblez également de nombreuses informations utiles sur lesquelles votre médecin pourra travailler.

Vous savez immédiatement si votre rythme cardiaque est normal au moment de la mesure. L’application détecte une activité cardiaque anormale ? Dans ce cas, vous recevrez dans les 48 heures une évaluation personnalisée (*) des résultats des mesures effectuée par nos experts médicaux.

* Les évaluations personnalisées élaborées par nos experts médicaux sont comprises dans notre période d’essai gratuite et dans notre formule Premium.

Een rustig leesmoment? Geen betere tijd om je hartritme te meten.

Check de gezondheid van je hart in 1 minuut via je smartphone of smartwatch.

Check je hartritme

Réferences

  1. Laila Staerk et al. Lifetime risk of atrial fibrillation according to optimal, borderline, or elevated levels of risk factors: cohort study based on longitudinal data from the Framingham Heart Study, 2018, doi: 10.1136/bmj.k1453.
  2. Global Burden of Disease Collaborative Network. Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) [Internet], 2017.
  3. Lip GY et al. Prognosis and treatment of atrial fibrillation patients by European cardiologists: one year follow-up of the EURObservational Research Programme-Atrial Fibrillation General Registry Pilot Phase, 2014, doi: 10.1093/eurheartj/ehu374.
  4. Xiong Q. et al. Asymptomatic versus symptomatic atrial fibrillation: A systematic review of age/gender differences and cardiovascular outcomes, 2015, doi: 10.1016/j.ijcard.2015.05.011.
Back To Top