skip to Main Content

Les preuves scientifiques attestant de l’impact majeur de notre mode de vie sur notre santé s’accumulent. Notre mode de vie est à l’origine de nombreuses maladies cardiovasculaires. Mais existe-t-il un lien avec la fibrillation auriculaire ou atriale (FA), l’arythmie cardiaque la plus courante ? Pouvez-vous prévenir ou contrôler la FA grâce à un mode de vie approprié ?

Fibrillation auriculaire : attention aux symptômes suivants

La fibrillation auriculaire ou atriale est une affection plutôt vicieuse. En effet, un adulte sur quatre risque d’être touché par ce trouble du rythme cardiaque qui est responsable de nombreux accidents vasculaires cérébraux. Le problème est simple : dans 40 % des cas, le patient ne ressent rien du tout. Dans tous les autres cas, des symptômes sont présents, dont les palpitations sont les principaux. Mais la fatigue, l’essoufflement, une sensation de malaise et des vertiges devraient également vous interpeller. Voulez-vous savoir avec certitude si ces symptômes parfois vagues sont réellement les conséquences d’une fibrillation auriculaire ou atriale ? Dans ce cas, vérifiez régulièrement votre rythme cardiaque avec FibriCheck, notre appli certifiée médicalement.

woman enjoying life

Que faire en cas de détection d’une FA ?

Notre appli médicale a-t-elle détecté une fibrillation auriculaire ou atriale ? Dans ce cas, consultez votre médecin généraliste ou votre cardiologue dès que possible. En fonction de votre situation spécifique, il déterminera le traitement approprié. Les médicaments et/ou les interventions médicales doivent permettre de prévenir les accidents vasculaires cérébraux, de maîtriser votre rythme cardiaque et la fréquence de vos arythmies, et de traiter les problèmes et les facteurs de risque sous-jacents. Ainsi, également pendant et après votre traitement, il est préférable de surveiller de près l’état de votre cœur par des mesures quotidiennes avec l’appli FibriCheck. Et quelle que soit l’approche médicale, la combinaison avec un mode de vie sain semble cruciale.

Réduire le risque de fibrillation auriculaire grâce à un mode de vie sain

Le traitement médical de la fibrillation auriculaire ou atriale ne peut être efficace que si vous modifiez également votre mode de vie.

Prenez conscience de l’importance de votre alimentation

N’oubliez pas que votre alimentation exerce un impact direct sur la qualité de votre vie. Évitez donc les repas préemballés et les aliments transformés. Ils contiennent trop de sodium et manquent souvent de nutriments essentiels. Préparez plutôt quelque chose de frais vous-même. Les experts en alimentation préconisent un régime méditerranéen depuis des années. Qu’est-ce qui doit désormais figurer dans votre menu ? Au moins deux fruits et 300 grammes de légumes par jour. Utilisez beaucoup d’huile d’olive, mangez des céréales complètes, une poignée de noix et uniquement de la viande et du poisson maigres. Et oubliez la salière au placard, tout a tellement meilleur goût avec des fines herbes fraîches.

Consommez moins de caféine

La caféine vous maintient éveillé et excité. Rien de neuf sous le soleil ! Cependant, des recherches montrent qu’elle vous expose également à un risque de rythme anormal dans votre rythme cardiaque naturel. Alors, devez-vous supprimer votre tasse de café quotidienne ? Pas nécessairement. Consommez-en avec modération. Et n’oubliez pas que la caféine est également présente dans le thé, les boissons gazeuses, les boissons énergisantes et le chocolat.

Limitez votre consommation d’alcool

Un verre occasionnel ne vous fera pas de tort. Mais de plus en plus d’études montrent que l’alcool est encore moins sain qu’on ne le pensait jusqu’ici. Les gros consommateurs d’alcool et les buveurs excessifs ou binge drinkers présentent effectivement un risque accru d’arythmie cardiaque. Des études récentes montrent que même les buveurs modérés (21 verres par semaine pour les hommes, 14 pour les femmes) évoluent dans la zone à risque. Par conséquent, en évitant la gueule de bois, vous éviterez aussi des troubles du rythme cardiaque.

Arrêtez de fumer

L’arrêt du tabagisme est probablement l’une des bonnes résolutions les plus populaires. Créant une dépendance, la nicotine n’est pas seulement un pur poison pour vos poumons. En plus d’être cancérigènes, les cigarettes ont un effet stimulant sur votre rythme cardiaque et augmentent donc le risque d’un trouble du rythme cardiaque. Le vapotage est-il une meilleure solution ? La réponse est « non ». Les premières études sur l’e-cigarette montrent les mêmes effets stimulants sur votre cœur.

Bougez plus !

Nous restons en position assise trop souvent et trop longtemps, alors que notre corps est conçu pour être en mouvement. De préférence pendant toute la journée, mais au moins pendant 30 minutes. L’exercice est un médicament naturel pour votre corps et votre esprit : il vous protège contre l’obésité, le diabète, le cancer, la dépression et … les maladies cardiovasculaires. Un seul mot d’ordre : continuez de bouger !

Ménagez-vous une pause, réduisez le stress

Tout arc et, par extension, votre cœur ne peuvent pas toujours être tendus. S’inquiéter de sa fibrillation auriculaire est une réaction naturelle. Mais quand elle tourne à l’obsession, vous obtenez l’effet inverse. En effet, tout stress persistant et/ou élevé est un facteur déclenchant de troubles du rythme cardiaque. Prenez donc le temps de réfléchir et prévoyez régulièrement un moment de détente dans votre emploi du temps.

Couchez-vous en temps et en heure

Notre sommeil n’est pas réparateur et nettement trop court. Ce manque chronique de sommeil est encore sous-estimé, mais il inflige de nombreux effets néfastes à notre cœur, dont la fibrillation auriculaire. Glissez-vous dès lors en temps et en heure sous la couette, et veillez à avoir un sommeil réparateur.

Mieux vaut prévenir que guérir. Un lieu commun ? Nous en convenons, mais comme tous les clichés, il est aussi vrai. Même si l’application FibriCheck ne détecte pas de fibrillation auriculaire ou atriale pour le moment, il est important de prendre à cœur les conseils ci-dessus. Un mode de vie sain est le moyen le plus efficace de réduire le risque de fibrillation auriculaire. Intégrez donc ces habitudes saines dans votre routine quotidienne. Et profitez de la vie !

Détecter la fibrillation auriculaire à temps et/ou la surveiller de près ?

FibriCheck est la première application médicalement certifiée qui mesure votre fréquence et rythme cardiaque via votre smartphone ou votre smartwatch.

Vérifiez votre rythme cardiaque

Références:

  1. Lifestyle Changes to Manage AFib Better. Consulté sur https://www.healthline.com/health/atrial-fibrillation/lifestyle-changes
  2. Adjusting to life with atrial fibrillation. Consulté sur https://www.heartfoundation.org.nz/your-heart/hearthelp/atrial-fibrillation/living-with-af
  3. A Patient’s Guide to Living With Atrial Fibrillation. Consulté sur https://www.ahajournals.org/doi/full/10.1161/circulationaha.108.780577
  4. Sodium In Your Diet. Consulté sur https://www.fda.gov/food/nutrition-education-resources-materials/sodium-your-diet
  5. Experts rangschikken 40 diëten: het mediterrane wint, veel hypes bengelen onderaan. Consulté sur https://www.demorgen.be/nieuws/experts-rangschikken-40-dieten-het-mediterrane-wint-veel-hypes-bengelen-onderaan~b68af032/
  6. E-sigaret nu ook voorzichtig in verband gebracht met hart- en vaatziekten. Consulté sur https://scientias.nl/e-sigaret-nu-ook-voorzichtig-in-verband-gebracht-met-hart-en-vaatziekten/
Back To Top
Rechercher